Le HK G36 : une arme fiable

Le HK G36 : une arme fiable
4 mars 2016

Annoncées en octobre 2015 par le ministre de l'Intérieur, les premières livraisons d'équipements ont commencé en mars 2016 et vont s'échelonner jusqu'au mois de juin 2016.


Les attentats ayant frappé la France en 2015 ont révélé un mode d'action inédit des terroristes, tant au plan du mode opératoire que de l'armement utilisé.

Il était donc indispensable de doter les policiers primo-intervenants, notamment les équipages des Brigades Anti-Criminalité, d'un armement et de moyens adaptés à la riposte pour être mieux protégés et pouvoir mieux protéger la population.

Ainsi, 874 fusils d'assauts HK G36 viendront équiper les Brigades Anti-Criminalité.

Pourquoi le choix de cette arme ?

  • Sur le plan technique, cette arme est déjà connue et éprouvée. Sa fabrication maîtrisée en fait une arme fiable, robuste et précise. Son matériau de fabrication (polymère) la met à l'abri de la corrosion et la rend donc adaptée à toutes les conditions d'utilisation.
  • Les critères ergonomiques et fonctionnels ont également pesé dans le choix de cette arme facile d'emploi et d'entretien, maniable et légère, adaptée aux tirs de riposte.

Dans la version commandée et livrée aux BAC, le mode rafale n'autorise qu'un double-coup, ce qui est adapté aux tirs de police. Les policiers s'en serviront notamment pour geler des situations au cours de tueries de masse.

Le HK G36 est déjà utilisé par différents services spécialisés depuis plusieurs années, tels que la Force d'Intervention de la Police Nationale (FIPN), la Brigade de Recherche et d'Intervention (BRI) ainsi que les pelotons de Surveillance et de Protection de la Gendarmerie (PSPG). Ils apprécient cette arme polyvalente, sûre et efficace.