Le RAID change de patron

Le RAID change de patron
24 mars 2017

Le mardi 21 mars 2017, se déroulait à Bièvres la cérémonie de passation de commandement du RAID.


Plusieurs autorités étaient présentes, notamment, le directeur général de la Police nationale, Jean-Marc FALCONE.

Jean-Michel FAUVERGUE, le patron du RAID quitte l’unité d’élite et passe la main à un autre chef. Aujourd'hui contrôleur général, cet homme au parcours exemplaire exerce depuis 38 ans la profession de policier. En 1979, il est officier de paix en Seine-Saint-Denis, puis devient commissaire de police en 1986. Nommé en 1991 directeur adjoint de la sécurité publique de Nouvelle-Calédonie, il dirige le groupe d'intervention de la Police nationale (GIPN) et, dans le même temps, est chargé de mission sur la question des brigades anti-criminalité auprès de la direction centrale de la sécurité publique. Six ans plus tard, il se retrouve à la tête de la direction départementale de sécurité publique de la Guyane, avant de devenir attaché de sécurité intérieure à Bamako, puis à Libreville.
Nommé patron du RAID en 2013, il a porté cette unité d'élite de la Police nationale pendant quatre ans, sans faillir. Et il fallait des épaules solides pour être à la tête des "hommes en noir" ces dernières années. En effet, il a su mener ses hommes lors des attaques terroristes du Bataclan, de l'Hyper casher ou encore de Saint-Denis où, une opération à haut risque a permis de mettre hors d'état de nuire deux terroristes déterminés.
En outre, des avancées majeures ont vu le jour grâce à son action ; telle que l'intégration complète au sein du RAID des anciens groupes d'intervention de la Police nationale (GIPN). 

Une devise : « servir sans faillir »

L’action du RAID, particulièrement sollicité dans le contexte des attentats, a été saluée. L’unité d’élite s’est montrée à la hauteur de sa devise « servir sans faillir ». Elle a pour mission de lutter contre le terrorisme, le crime organisé et intervient lors de crises majeures. Elle compte près de 400 policiers rigoureusement sélectionnés et entraînés à intervenir dans les crises les plus complexes. En 2016, le RAID a été engagé à 777 reprises et a effectué 497 arrestations, dont 180 liées à la lutte contre le terrorisme.

infographie chiffres-clefs RAID

Le 21 mars, Jean-Michel FAUVERGUE disait au revoir à ses « hommes en noir ». Il cédait la place à Jean-Baptiste DULION. Commissaire divisionnaire, ce dernier connaît déjà l’unité, puisqu'il a été adjoint au chef du RAID pendant cinq ans, entre 2003 et 2008. Jean-Baptiste DULION a par ailleurs occupé plusieurs postes au service de la protection (anciennement service de protection des hautes personnalités), mais également au sein de la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et de la préfecture de police. Nul doute que la relève est assurée.

Portrait JB DULION

Hommage

Au cours de la cérémonie de passation de commandement, un dépôt de gerbe rendait par ailleurs hommage à la mémoire du commissaire Christian CARON et de l'officier de paix Fernand SEITHER, abattus le 31 août 1989, au cours d'une intervention contre un forcené à Ris-Orangis. La mémoire du commissaire René CANTO, tué le 16 avril 1996 à Ajaccio lors d'un échange de coups de feu, était également honorée à cette occasion.

21 policiers du RAID décorés

médaille de la sécurité intérieure

Lors de la cérémonie de passation de commandement, 21 policiers du RAID intervenus au moment des attentats de 2015 se voyaient décorés de la médaille de la sécurité intérieure « échelon or ». Ces hommes ont su faire preuve d’un grand professionnalisme et d’un dévouement exceptionnel lors de leurs interventions. Ils ont mis des terroristes hors d’état de nuire et ont sauvé la vie de nombreux citoyens.