Musique de la Police nationale

Musique de la Police nationale

C’est en 1956, que le Ministre de l’Intérieur fixe à la Musique de la Police Nationale, à l’occasion de sa réorganisation, d’ambitieux objectifs, tant dans le domaine protocolaire que dans celui de l’expression purement culturelle.

Depuis, par la qualité de son recrutement et l’éclectisme d’un répertoire s’ouvrant à toutes les sensibilités, cet ensemble constitue une formation de prestige dont le rayonnement  contribue à porter l’image de la Police Nationale et de la musique française en général, bien au-delà des frontières de l’hexagone.

La Musique de la Police Nationale, placée sous la direction d’un Chef de Musique, comprend  un Orchestre d’Harmonie et une Batterie-Fanfare qui participent à la préservation, à la promotion mais aussi au renouvellement d’un patrimoine musical abordant tous les styles.

Tradition, contemporanéité, créations novatrices ou encore actions pédagogiques, la Musique de la Police Nationale s’attache à diffuser vers tous les publics sa richesse artistique, exprimée par l’Orchestre d’Harmonie, la Batterie-Fanfare mais aussi de petites formations inédites.

L'ORCHESTRE D'HARMONIE

Près de 90 musiciens professionnels, représentant les instruments à vent, les percussions et les contrebasses à cordes, forment l’Orchestre d’Harmonie de la Musique de la Police Nationale. La richesse de cette formation lui permet d’exprimer toutes les sensibilités d’un répertoire alliant tradition, œuvres contemporaines et recherches inédites.

Ce patrimoine privilégie d’abord la musique française originale de la Révolution jusqu’au début du 20ème siècle. Les ouvertures, les poèmes symphoniques, les symphonies ou extraits de la littérature classique et moderne qui sont programmés, sont adaptés à l’orchestre avec le souci constant d’être aussi fidèles que possible aux textes originaux.

La présence d’oeuvres plus contemporaines, écrites spécialement pour orchestres d’harmonie, par des compositeurs séduits par l’originalité de ces ensembles, témoigne de la force créatrice qu’ils suscitent. On trouve ainsi, au répertoire de la Musique de la Police Nationale, des pièces spécifiquement créées de Claude Bolling, Jérôme Naulais, Serge Lancen, Patrick Sciortino, Roger Calmel, Jean-Pierre Pommier, Anders Soldh, Ida Gotkovsky, Richard Dubugnon, Thierry Deleruyelle, Jean-Louis Petit, Ivan Jullien, Jean-Pascal Beintus et Pascal Zavaro.

Ainsi, fidèle à sa vocation et à sa mission, l’Orchestre d’Harmonie de la Musique de la Police Nationale invente un véritable espace musical invitant au voyage, depuis  la tradition populaire du concert de plein air jusqu’au modernisme d’un répertoire souvent inédit.

Il s’est produit dans les grands festivals internationaux, en France comme à l’étranger : Auvers-sur-Oise, Kerkrade, Radio-France et Montpellier Languedoc-Rousssillon, d’orgue à Masevaux et à Saint Eustache ainsi qu’à la Folle Journée de Nantes en 2013. Il a été invité à porter l’image de la France à Singapour en 1997 et au Japon, en  1998, dans le cadre officiel de l’ « Année de la France au Japon ».

Ses concerts accueillent, depuis quelques années, les plus grands solistes français comme Eric Aubier, Jean-Yves Fourmeau, Philippe Legris, Claude Faucomprez, Emmanuel Puigdemont, Racha Arodaky, Denis Leloup, François Sauzeau, Guy Touvron, Vahan Mardirossian, Elisabeth Moussous, quartet d’Anne Ducros, Thomas Leleu, Feeling Brass Quintet, Jean-Luc Thellin, Vincent Warnier, Nicolas Prost, et le Chœur Régional Vittoria d’Ile-de-France.

 Enfin, son dernier disque paru en 2011 propose les premiers enregistrements d’œuvres originales françaises de Paul Fauchet, Jean-Pascal Beintus et Pascal Zavaro.

L’Orchestre d’Harmonie est dirigé par Jérôme Hilaire, chef de la Musique de la Police Nationale.

LA BATTERIE - FANFARE

Riche d’une quarantaine de musiciens professionnels, issus des conservatoires nationaux et régionaux, la Batterie-Fanfare de la Musique de la Police Nationale est considérée aujourd’hui comme l’une des plus représentatives du genre.

Caractérisant, dans la grande tradition française, les cuivres naturels et les percussions, cette formation assure la défense et la promotion d’un patrimoine, historiquement d’essence militaire, qui a su s’ouvrir sur un espace musical transcendant allègrement les clivages artistiques.

Ainsi, la programmation résolument dynamique de la Batterie-Fanfare s’appuie sur l’éclectisme d’un répertoire puisant aux sources de la tradition comme de la création la plus actuelle.

Cette vigueur orchestrale, reconnue et enviée à l’étranger, est entretenue grâce à un partenariat étroit avec les compositeurs, éditeurs et facteurs instrumentaux.

Les concerts de la Batterie-Fanfare de la Musique de la Police Nationale, abordant tous les styles, séduisent un large public, avec un souci constant de recherche et d’évolutions comme en témoignent ses chefs successifs, souvent eux-mêmes compositeurs.

Par ailleurs, l’importante discographie de cette formation apporte également sa contribution pédagogique à l’enrichissement du monde musical amateur, comme le montre l’enregistrement, en 1999, de « Feezzy au Village Fanfare », un conte musical pour voix d’enfants.

La notoriété de la Batterie-Fanfare de la Musique de la Police Nationale lui a valu de participer à des Festivals Internationaux et d’être invitée à porter l’image de cette tradition française bien au-delà des frontières hexagonales, notamment aux Emirats-Arabes-Unis en 1999.

L’Orchestre Batterie-Fanfare est placé sous la direction du tambour-major Christophe Lefèvre.

CONTACTS

Pour obtenir les renseignements relatifs aux modalités de déplacement de ces formations musicales, nous vous invitons à contacter la cellule communication de la Musique de la Police Nationale soit par messagerie :
musiquepn-rp.dccrs@interieur.gouv.fr
soit par téléphone : 01 34 63 31 93


Partagez :

Partager et favoriser