Démantèlement d'une filière d'aide au séjour par fourniture de faux documents, vendus dans l'arrière boutique d'un commerce de produits africains.

Démantèlement d'une filière d'aide au séjour par fourniture de faux documents
10 décembre 2014

Démantèlement d'une filière d'aide au séjour par fourniture de faux documents, vendus dans l'arrière boutique d'un commerce de produits africains.


La préfecture de Cergy informait la direction départementale de la police aux frontières (DDPAF) du Val d'Oise de la présence d’un ressortissant congolais, aux guichets de la préfecture, en possession d’un faux passeport.

En garde à vue, il déclarait avoir acheté son faux passeport 300€. 2 faussaires étaient identifiés. Ils demeuraient dans l'Oise et avaient une officine dans l'arrière boutique d'un commerce de vente de produits africains à Paris 18.

Le 08 décembre 2014 la DDPAF interpellait les deux protagonistes. Les perquisitions permettaient la découverte de plusieurs ordinateurs et des clés USB contenant des documents d'identité numérisés, des téléphones portables ainsi qu'une soixante de faux documents (passeports, permis de conduire, actes de naissance, …). Environ 1 000 euros en espèces étaient également saisis.

Un circuit parallèle de fabrication au Congo de documents d'identité était mis en évidence. Ces documents étaient acheminés ensuite en France via des compatriotes congolais pour être revendus dans l'officine parisienne.

Le 10/12/2014, les mis en cause ont été déférés au tribunal de grande d'instance de Pontoise  pour être présenté au magistrat.