Cyberattaques, sur les smartphones aussi !

Cyberattaques, sur les smartphones aussi !

Avec la généralisation des smartphones, le risque d'être victime d'une cyberattaque n'est plus réservé qu'aux utilisateurs d'internet.


Comment se présente une attaque?

Le plus souvent, il s'agit d'un SMS commercial (se faisant passer pour une banque, une site de e-commerce...). Sous un prétexte fallacieux, la victime est invitée à contacter un numéro surtaxé.

Un SMS invite à une mise à jour payante d'une application. Une fois les données bancaires communiquées, les hackers les utilisent frauduleusement.

Que risque-t-on?

Le smartphone peut être verrouillé à distance et devenir inutilisable. Certains virus, déguisés en antivirus, perturbent le fonctionnement du téléphone pouvant aller jusqu'à son blocage. Les données personnelles peuvent être découvertes et utilisées frauduleusement. Des données sensibles peuvent être détruites ou divulguées.

Pour les entreprises, il y a également un risque d'espionnage industriel lorsque les salariés utilisent leur téléphones personnels (non sécurisés) pour se connecter au réseau de leur entreprise.

Il faut être particulièrement vigilant avec les applications qui recourent à la géolocalisation. En traçant les déplacements des propriétaires, d'éventuels cambrioleurs peuvent ainsi savoir à quel moment les habitations sont vides.

Comment se protéger!

Choisir le bon mot de passe ou le bon code d'accès. Cette protection doit venir en complément du code de la carte SIM.

Installer une application de sécurité, fiable et efficace. Ne pas hésitez à comparer les offres et lire les avis des utilisateurs avant tout investissement.

S'assurer de l'origine des applications téléchargées, y compris celle de l'anti-virus!

Comprendre les permissions que vous propose l'installation d'une application. Ne pas répondre toujours «Oui»! Il faut savoir gérer ces questions, et garder le contrôle.

Penser à installer les mises à jour des installations qui sont proposées. Elles comblent souvent des failles de sécurité.

Limiter l'utilisation de son smartphone sur les réseaux wifi publics. Pensez à privilégier l'utilisation du réseau data (3G ou 4G) et le réseau wifi domestique.

Ne pas modifie rles caractéristiques techniques des systèmes d'exploitation. Le « débridage » fait perdre les protections d'origine de l'appareil.

Effacer les données personnelles contenues dans le téléphone avant de s'en débarrasser, qu'il s'agisse d'une vente, d'un échange auprès d'un opérateur ou d'un envoi au rebut.

Signaler le vol ou la perte de l'appareil à l'opérateur qui pourra ainsi le désactiver à distance.

Sauvegarder les informations personnelles sur les serveurs distants (cloud). La mémoire interne de l'appareil restera vide de contenu, et inexploitable pour les hackers.

Ne pas activer systématiquement la géolocalisation dans toutes les applications, afin d'éviter un éventuel traçage.

Retrouvez tous les  conseils de l'ANSSI pour assurer votre cybersécurité à l'étranger.