La police nationale recrute ses futurs gardiens de la paix !

9 mai 2022

Les inscriptions au concours de gardien de la paix sont ouvertes jusqu’au 22 juillet prochain. Les candidats admis intégreront une école de police pour y suivre la formation étendue à 12 mois, suivie d’une période de stage de 12 mois.


La police nationale recrute

Les inscriptions au concours de gardien de la paix sont ouvertes jusqu’au 22 juillet prochain. Les 2500 candidats admis au concours intégreront une école de police pour y suivre la formation étendue à 12 mois, suivie d’une période de stage de 12 mois

Les futurs gardiens de la paix seront sélectionnés par voie de concours, organisé en deux temps :l’admissibilité et l’admission.

La phase d’admissibilité, prévue en septembre, comporte 4 épreuves : résolution d’un ou plusieurs cas pratiques, questionnaire à choix multiples de culture générale, questionnaire à choix multiples en langue étrangère, tests psychotechniques.

La phase d’admission prévue en février, comporte les épreuves physiques et l’oral avec un jury.

Un seul concours pour une carrière attractive

Police secours, sécurité publique, police judiciaire, RAID, CRS, police scientifique, assistance, auditions, investigations, interventions, sauvetages, maintien de l’ordre, sécurisation : autant de métiers et de missions qui font du gardien de la paix un policier aux 100 000 visages.

Tout au long de leur carrière, les fonctionnaires pourront progresser grâce à des examens professionnels et des qualifications pour se spécialiser : officier de police judiciaire, enquêteur en cybercriminalité, technicien de scène de crime, policier formateur anti drogues, formateur en technique de sécurité en intervention, démineur, plongeur à la brigade fluviale, … Il leur sera également possible de passer les concours internes d’officier de police ou de commissaire de police.

Une nouvelle scolarité pour mieux répondre aux enjeux d’une police toujours plus efficace, mieux formée, en phase avec la société.

– 12 mois en école, dont un stage d'alternance de 4 semaines avec 1 semaine en service d'investigation ;

– 12 mois de formation dans le service d'affectation ;

– un doublement des heures consacrées au soutien des élèves ;

– des nouveaux contenus telles que la protection juridique des policiers victimes, la lutte contre les violences, la protection des personnes handicapées, la problématique des mineurs isolés, la criminalité transfrontière, la maltraitance animale ;

– un renforcement des fondamentaux : emploi des armes, techniques d’intervention, techniques de défense et d’interpellation, premiers secours en intervention), aux simulations ou au numérique ;

–  une sensibilisation par  des experts et services spécialisés aux enjeux évolutifs du métier, notamment sur les questions  de  laïcité et religions, de lutte contre les discriminations et d’accompagnement des victimes. 
En outre, pour renforcer les capacités d’investigation de la police nationale, la possibilité pour les gardiens de la paix d’obtenir la qualification d’officier de police judiciaire à l’issue de leur formation devrait se concrétiser dans les prochains mois.
 
Vous êtes intéressé par nos missions pour vous-même ou une personne de votre entourage ? Partagez cet article et/ou inscrivez-vous sur devenirpolicier.fr