Une grande enquête pour mesurer la réalité du climat social

Lancement du premier baromètre social de la Police nationale
20 mai 2014

La direction générale de la Police nationale a ouvert lundi 19 mai une grande enquête pour mesurer la réalité du climat social au sein de ses troupes.


Ce baromètre modernise le dialogue social en offrant aux 144 000 policiers, administratifs et agents de la police scientifique, un espace d'expression libre pour aborder leurs conditions de travail, leurs aspirations ou simplement l'image qu'ils ont de leur métier.

La philosophie de ce questionnaire ? « Aborder tous les problèmes, sans tabou », prendre le pouls des troupes pour comprendre le malaise policier et révéler d'éventuels risques psycho-sociaux.
Soumises préalablement aux syndicats, les 64 questions posées de manière anonyme jusqu'au 30 juin ont été validées par le ministre.

Les réponses seront ensuite analysées à partir d'un échantillon représentatif de 3900 personnes. Cet échantillon, fidèle à la physionomie policière, sera constitué en fonction de différents critères tenant compte tant de l'importance des directions que des zones géographiques, de l'âge ou encore du nombre de femmes.

Placée sous le contrôle d'une socio-démographe, l'étude fera l'objet d'un rapport qui sera rendu public en janvier 2015 avant d'être renouvelé tous les ans sur un nouvel échantillon représentatif. Cette démarche témoigne du fort engagement du directeur général de la Police nationale pour faire vivre un outil innovant et privilégier une approche plus humaine du dialogue social.

Les conclusions permettront d'élaborer de nouveaux plans d'actions au plus près des réalités du terrain et de leurs évolutions.