Réorganisation de la police nationale en outre-mer

DTPN Saint-Martin
10 janvier 2022

Depuis le 1er janvier 2022, quatre nouvelles directions territoriales de la police nationale (DTPN) - la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique et la Polynésie française, ont rejoint les trois déjà existantes (Mayotte, la Guyane et la Nouvelle-Calédonie). Le dispositif est désormais mis en place dans les sept principaux territoires ultra-marins. Chacune de ces directions territoriales regroupe des policiers issus de cinq directions d’emploi (sécurité publique, police aux frontières, police judiciaire, renseignement et formation).
 
 Cette organisation de la territorialité vient répondre à des besoins clairement identifiés.
 D’abord, la nécessité d’optimiser et de fluidifier la coordination opérationnelle de la police en favorisant les liens interservices, selon une logique de métier et non de direction d’emploi.
 Ensuite, unifier le commandement afin d’améliorer l’efficacité de la gouvernance territoriale, le directeur territorial de la police nationale (DTPN) étant directement placé sous l’autorité hiérarchique du directeur général de la police nationale. Pour finir, afficher une « entité police nationale » destinée à améliorer la lisibilité de son fonctionnement pour la population et les partenaires.