Vous êtes policier retraité

Vous êtes policier retraité
14 novembre 2016

Transmettez votre savoir-faire

Conserver un pied dans la vie active, en apportant un appui précieux aux services de police


La réserve volontaire

Vous pouvez en qualité de réserviste volontaire participer à des missions de soutien à l'activité opérationnelle, de spécialiste ou d'agent de police judiciaire, conformément à l'article 20-1 du code de procédure pénale, en principe, au plus proche de votre domicile.

Les démarches   

Pour candidater, il faut remplir un dossier de candidature, et le transmettre auprès de votre SGAMI situé dans le ressort géographique de votre domicile.

Le contrat d'engagement

Pour souscrire un contrat d'engagement dans la réserve civile au titre de retraité des corps actifs de la police, il faut :   

  • Ne pas avoir été admis à la retraite d'office ou par voie d'invalidité,   
  • Être âgé de moins de 65 ans,   
  • Satisfaire à la visite médicale d'aptitude.

Le contrat d'engagement est valable un an renouvelable tacitement dans la limite de cinq ans. Il vous permet, en fonction des besoins des services, d'accomplir jusqu'à 150 vacations maximum par an sur le territoire national et jusqu'à 210 vacations maximum par an pour les missions de coopération internationale.

Les missions

L’ensemble des missions de sécurité intérieure peut être confié aux réservistes, à l’exception des missions de maintien et de rétablissement de l’ordre public:

  • protection des personnes et des biens,
  • prévention de la criminalité et de la délinquance,
  • police judiciaire et renseignement.
La formation continue

Vous pouvez bénéficier de séances d’entraînement au tir et de remise à niveau professionnels si les missions confiées le nécessitent.

L'équipement

Pendant l'exercice de votre mission, vous disposez d'une carte professionnelle qui atteste de votre qualité de réserviste. Si la mission exige le port de la tenue, les effets d'uniforme sont alors ceux détenus pendant la période d'activité. Vous devez donc maintenir en état votre tenue d'uniforme pendant toute la durée d'affectation dans la réserve civile. Pendant la mission, vous êtes doté d'un insigne de la réserve civile.

Des missions peuvent nécessiter le port de l'arme et du gilet pare-balles.

La rémunération

Chaque vacation ouvre droit à une indemnité journalière de réserve (IJR) calculée en fonction des compétences requises pour exercer les missions confiées : auxiliaire, réserviste première ou deuxième classe, expert 1, 2 ou 3. Vous êtes policier retraité, l’indemnité journalière dépendra également de votre dernier grade au moment où vous avez cessé votre activité.

Niveau de fonction Paris Île-de-France Autres régions
Expert (1 à 3) De 110 € à 203 € 102 € à 196 €
Réserviste (auxiliaire à 1ère classe) De 55 € à 95 € 50 € à 88 €

Grille tarifaire des indemnités journalières de réserve.

La protection sociale et fonctionnelle et la couverture des risques

Vous avez droit en cas de dommages subis pendant la période d'emploi ou de formation dans la réserve civile, et le cas échéant vos ayants droit, à la réparation du préjudice subi. Si vous êtes victime d'une blessure en service ou d'un accident de trajet pendant votre période d'emploi ou de formation dans la réserve civile, vous êtes pris en charge par l'administration employeur. Pour les missions à l'étranger, il convient de vous prémunir d'un contrat d'assurance complémentaire couvrant les dommages non pris en compte par l'administration (vol, rapatriement…).

La réserve statutaire : L'obligation de disponibilité

Sous réserve de l'aptitude médicale, vous êtes tenu à une obligation de disponibilité limitée à 5 ans à compter de votre date de départ à la retraite. Dans ce cadre, vous devez  répondre, en qualité de réserviste statutaire, aux rappels individuels ou collectifs du ministre de l'intérieur, en cas de menaces ou de troubles graves à l'ordre public, ou bien lors d'évènements exceptionnels dans la limite de 90 jours par an. Vous participerez à des missions de soutien hormis le maintien et le rétablissement de l'ordre public.

La journée de la réserve civile

Afin de ne pas rompre le lien avec l'institution, vous pouvez être convoqués, sur ordre de rappel individuel, à une journée de la réserve civile. Cette action, destinée à vérifier la réactivité du dispositif, vous permet de participer à des séances d'entraînement au tir et de remettre à jour également les connaissances professionnelles. Cette journée donne lieu au versement d'une IJR et ouvre droit aux indemnités de déplacement.