Interview de Christian, major de la 74e promotion des commissaires de police

Major de promotion ENSP 170624
José Rocha - Police nationale

Retrouvez son interview à l’occasion de la cérémonie de sortie qui s’est déroulée le 17 juin à l’école nationale supérieure de la police nationale (ENSP).

Après avoir exercé en sécurité publique et en police judiciaire pendant 17 ans, Christian, 42 ans, vient d’achever sa scolarité de commissaire à l’école nationale supérieure de la police nationale (Saint-Cyr au Mont d’Or).

Quelles ont été vos motivations pour rejoindre la police ?

C’est le sens du service public et l’envie de me rendre utile à la population qui m’ont guidé. J’ai toujours eu la volonté de protéger et de servir les plus faibles.

Après un master 2 en droit privé – carrière judiciaire, j’ai rejoint la police nationale en 2007 via le concours d’officier. J’envisageais déjà à cette époque de devenir commissaire mais j’ai opté pour ce concours car je voulais aller sur le terrain et acquérir les fondamentaux du métier de policier, à la fois en termes de commandement et d’opérationnel.

christian major promo ENSP 170624
Comment s’est déroulée la formation de commissaire de police ?

La formation a duré deux ans, alternant cours et stages sur le terrain. Je venais de la police judiciaire, j’avais donc besoin de renforcer mes compétences en ordre public. En effet, les manifestations et contestations ont évolué vers plus de radicalité depuis que je suis rentré dans la police, en 2007. Ma formation m’a permis d’acquérir des compétences dans ce domaine. De plus, j’ai réussi à passer de chef d’équipe à chef de service grâce à des connaissances en management.

Lors de mes stages, j’ai été mis en position de responsabilité. Ces expériences m’ont fait grandir et m’ont permis de me rendre compte que j’avais les épaules pour ce type de carrière. J’ai notamment contribué à la mise en place d’une nouvelle intervenante sociale. J’ai ainsi pu conduire un projet de A à Z grâce à l’accueil et l’aide bienveillante de mes tuteurs et des autorités en place.

Remise épée par le DG au major de promo ENSP 170624
Quel est votre état d’esprit à quelques minutes de la cérémonie de sortie de votre promotion ?

C’est une grande fierté d’avoir achevé cette formation avec brio, de faire partie d’une promotion soudée. Je suis impatient de retrouver le terrain et de mettre en pratique tout ce que j’ai acquis lors de ces 2 ans à l’ENSP.

Je suis affecté dans les Bouches-du-Rhône dans un service en charge de la lutte contre la délinquance de masse et la criminalité. C’était un choix personnel, je suis très content qu’il puisse se concrétiser. Dans ce service d’investigation, je dirigerai 240 enquêteurs qui gèrent en moyenne 31 000 dossiers.

Comment vos proches et collègues vous décriraient-ils ?

Je suis quelqu’un qui fédère, à l’écoute de mes collaborateurs, tout en ayant de l’humour. J’aime « pratiquer le pénal dans la joie », comme le disaient mes aïeux.

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.