Défilé du 14 Juillet 2023 : interview du commissaire divisionnaire Nadège Marc, chef de corps de la police nationale

Portrait de Nadège Marc en tenue CRS
police nationale

Nadège Marc, commissaire divisionnaire, dirigera le défilé des policiers lors du 14 Juillet.

En quoi consiste la fonction de chef de corps?

Un «chef de corps» désigne le plus haut niveau d’autorité, le commandant d’une unité, d’une formation, importante.
En cette qualité de cheffe de corps, je vais défiler en tête des détachements de la police nationale. Par ordre protocolaire, le chef de corps ouvre la marche, suivi de la garde au Drapeau de la direction générale de la police nationale. Ensuite prennent position le détachement de l’école nationale supérieure de police (ENSP) constitué des élèves commissaires de la 74ème promotion et des lieutenants de police stagiaires de la 28ème promotion, suivis du détachement des gardiens de la paix stagiaires de la 267ème promotion issus des écoles de Périgueux et de Toulouse. Et enfin, des cadets de la République de la 18ème promotion.
Nous sommes 206 défilants piétons et 31 motocyclistes. Parmi ces derniers figurent des motocyclistes de la direction nationale de la sécurité publique (DNSP), de la direction nationale des compagnies républicaines de sécurité (DNCRS) et de la préfecture de police de Paris.

Quel est votre état d’esprit à quelques jours du défilé?

L’ensemble des défilants et moi-même avons à cœur de faire honneur à l’ensemble des personnels de la police nationale qui servent, chaque jour, avec conviction, courage et abnégation, et qui démontrent, et en toutes circonstances et quel que soit le contexte, leur engagement indéfectible au service de nos concitoyens.
Le chef de corps et l’ensemble des défilants doivent porter haut et fort les valeurs de la police nationale, faire honneur à la République et au Drapeau. Les valeurs honorifiques que nous devons par ailleurs porter et qui doivent guider nos pas sont la rigueur, la détermination, la fierté et l’enthousiasme, dans un esprit de cohésion et avec pour objectif d’atteindre, tous ensembles, l’excellence. Il faut être fier et heureux de défiler sur les Champs-Élysées, pour nos concitoyens et devant nos concitoyens.
Au total, réparties sur 10 jours, les répétitions auront duré 70 heures environ.

Est-ce la première fois que vous défilez à l’occasion du 14 Juillet?

Il s’agit de mon 3e défilé.
La première fois remonte à 1997. Cette année-là, et après avoir pris quelques mois auparavant mes fonctions sur mon premier poste d’officier de police, j’ai défilé dans le rang des cadres de la 2e promotion de lieutenants. A cette époque, j’avais déjà ressenti ce sentiment de fierté individuelle mais également pour l’ensemble de mes collègues de la police nationale et pour nos emblèmes. J’en garde encore aujourd’hui un souvenir particulièrement ému.
En 2008, j’ai défilé avec la garde au Drapeau de la 59e promotion de commissaires de police, promotion à laquelle j’appartenais.
La date du 14juillet, fête nationale depuis 1880, marque la célébration de la République.
Le 14 juillet est le symbole de l’histoire et de l’unité de notre pays autour de valeurs communes; cette date marque l'adhésion de la République aux Droits de l'homme.
Au-delà des valeurs communes qui sont portées par tous les tous les défilants, le 14 Juillet doit être un moment de communion avec toute la Nation. Le slogan retenu pour ce défilé 2023 est «Nos forces morales», les nôtres et celles de la France. Il tend à incarner la communauté de destin, toutes générations confondues, et les qualités de résilience et de résistance dont ont su faire preuve nos aînés et qu’il convient de perpétuer.

Paramètres d’affichage

Choisissez un thème pour personnaliser l’apparence du site.