Nicolas Chiummiento, policier et sportif de haut niveau : l'engagement hors du ring

Nicolas Chiummiento, sportif de haut niveau, auprès de patients à l'hôpital
Stéphane Benaïm / police nationale

Nicolas Chiummiento, quadruple champion du monde de boxe française savate et membre de l'équipe police nationale, se distingue non seulement par ses prouesses sportives mais aussi par son engagement hors des rings.

En tant que parrain de l'association Kymba, le gardien de la paix âgé de 38 ans consacre une partie de son temps à apporter un soutien aux adolescents et jeunes adultes atteints de leucémie, à l'unité hématologique de l'hôpital Saint-Louis à Paris.

Sous l’égide de Nicolas, cette association a pour objectif de sensibiliser sur le don de moelle osseuse. Avec un simple prélèvement sanguin, les volontaires se font enregistrer sur la base de données des donneurs de moelle osseuse et deviennent ainsi des "veilleurs de vie".

En parallèle de sa carrière en boxe savate française, le sportif de haut niveau s'investit personnellement pour rompre la monotonie des soins quotidiens et des lourdes chimiothérapies de jeunes patients en attente de greffe de moelle osseuse. Il visite régulièrement les jeunes patients et échange avec eux et leurs familles. Dans le cadre de ces rencontres, il prend le temps d’écouter les parcours de chacun, réconforte, parle aussi de lui pour faire diversion, évoque son sport et la police nationale. Avec douceur, il parvient à nouer un lien de confiance avec des adolescents enfermés parfois depuis des mois. Lorsque l'occasion se présente et que leur condition physique le permet, il les initie à sa discipline. 

Lors de ses échanges avec les patients et de ses séances de dédicace de gants de boxe, le message donné par Nicolas est toujours le même : « les champions, c’est vous ! ».