Nouveauté : une phase unique pour le concours de gardien de la paix (session 2-2024)

  • Actualité
  • Publié le 14/05/2024
  • Mis à jour le 16/05/2024
J. Groisard / ministère de l'Intérieur et des Outre-mer

Depuis l’arrêté du 18 mars 2024, les règles d’organisation du concours de gardien de la paix ont été modifiées et seront applicables dès la prochaine session, dont les inscriptions ouvrent le 21 mai 2024. Désormais, le concours est composé d’une unique phase d’admission. On vous explique tout.

Jusqu’à maintenant, le concours de gardien de la paix comportait deux phases : l’admissibilité – avec les épreuves écrites – et l’admission – avec les épreuves sportives et l’entretien avec le jury.

Désormais, les épreuves se dérouleront en une phase unique d’admission, cette organisation est valable pour les trois concours à partir du 24 septembre 2024, premier jour des épreuves de la deuxième session 2024.

Que faut-il retenir de cette modification ?

Les épreuves sont réparties en une seule et même phase : les épreuves écrites, les épreuves sportives et l’entretien avec le jury. L’étude des résultats sera effectuée après les épreuves sportives. Les candidats retenus seront donc convoqués pour l’entretien avec le jury et ne connaîtront leur classement aux épreuves écrites qu’à ce moment-là.

La nature des épreuves ne change pas et reste commune aux trois concours. Les épreuves écrites sont réparties en quatre étapes :

  • la résolution d’un ou plusieurs cas pratiques de mises en situation (note éliminatoire inférieure à 5/20) ;
  • un questionnaire de culture générale ;
  • un questionnaire en langue étrangère (le choix de la langue est précisé lors de l’inscription : anglais, espagnol ou allemand) ;
  • des tests psychotechniques, qui seront communiqués au jury pour l’entretien.

Les épreuves sportives sont composées d’un parcours d’habileté motrices (PHM) et d’un test d’endurance cardio-respiratoire (TECR, aussi appelé le test Luc Léger). La note éliminatoire sur ces dernières épreuves est fixée à 7/20. Les candidats éliminés ne sont pas convoqués à la dernière épreuve : celle de l’oral qui consiste en un entretien devant le jury pour évaluer l’aptitude et la motivation du candidat à occuper les missions de gardien de la paix (note éliminatoire inférieure à 5/20).

Après la réussite de toutes ces épreuves, le candidat sera convoqué pour une visite médicale d’aptitude avec un médecin statutaire de la police nationale.

Vous souhaitez devenir gardien de la paix ?

Les inscriptions ouvrent le 21 mai prochain. Restez informés en vous inscrivant à la lettre d’information du recrutement et n’hésitez pas à consulter la page du concours pour connaître les conditions d’accès et vous préparer au mieux aux épreuves (dans le menu à gauche, sélectionner le concours qui vous intéresse).

Enfin, n’hésitez pas à vous rendre sur la plateforme « Objectif police » animée par des policiers. Vous pourrez participer aux discussions, accéder aux précédents échanges et poser vos propres questions. Vous trouverez des conseils, des retours d’expériences et témoignages qui pourront vous guider lors de votre parcours de recrutement dans la police nationale.

Nous contacter