La police nationale remporte deux prix aux Trophées des chiens héros 2023

  • Mis à jour le 29/11/2023
  • Actualité
  • Publié le 30/06/2023
Des policiers de l'équipe cynophile posent avec un chien de la police

Le mercredi 24 mai, la police nationale a reçu deux prix à la 4e édition du concours organisé par la Centrale canine.

Secours, investigation, recherche d’explosifs… Depuis 2017, ce concours met en lumière les exploits de chiens au service de l’humain. Dix catégories distinguent les différents domaines d’intervention.

Cette année, Yann Orlowicz du Centre national de formation des unités cynophiles (CNFUC) et son chien Fairplay ont été consacrés dans la catégorie « Recherche d’explosifs et armements ». Quant à Stéphane De Mendosa et Cédric Goulart de la Direction centrale de la Sécurité publique (DDSP) des Bouches du Rhône, ils ont été récompensés dans la catégorie « Partenaire des chiens héros » pour l’association «  un toit pour Erros  ». Ces deux fonctionnaires de police ont créé un espace d’accueil pour les chiens policiers à la retraite dont les caractères sont inadaptés à la vie de famille.

À propos de la brigade cynophile

Identifier un objet caché, retrouver une personne disparue… Le flair des chiens permet aux équipes cynotechniques de passer en revue le moindre recoin des lieux et véhicules. En plus de leur odorat, les chiens sont également capables d’attraper des malfaiteurs avec rapidité. Les équipes cynotechniques ont pour missions principales la recherche de substances illicites ou d’explosifs, la sécurisation de zones sensibles et l’appréhension de criminels dangereux ou en fuite. La police nationale compte au total 171 brigades cynophiles, toutes spécialités confondues, et 472 chiens.

Le saviez-vous ?

Les chiens de recherche sont souvent élancés et très endurants tandis que les chiens de défense sont plus lourds et athlétiques.