Y. Malenfer / ministère de l'Intérieur et des Outre-mer
  • Interne

Ingénieur PTS - second concours interne

Conditions d'accès

Peuvent faire acte de candidature :

  • les techniciens en chef qui ont accompli au 1er janvier de l'année du concours 4 ans de services publics.
    Ce recrutement est ouvert par spécialité.

Ce concours est temporaire de 2022 à 2024.

Épreuves

Les ingénieurs de la police technique et scientifique de la police nationale sont recrutés selon les spécialités suivantes (fixées par arrêté) :

  • balistique ;
  • biologie ;
  • chimie analytique ;
  • documents - écritures manuscrites ;
  • électronique ;
  • hygiène et sécurité ;
  • identité judiciaire ;
  • informatique ;
  • phonétique ;
  • physique ;
  • qualité ;
  • télécommunications ;
  • toxicologie ;
  • traitement du signal.

Ces spécialités ne sont pas toutes ouvertes au concours (seul l’arrêté précise celles qui sont ouvertes) et une ou plusieurs spécialités sont choisies au moment de l'inscription.
Les candidat ne peuvent pas changer de spécialités une fois les inscriptions clôturées.

Les épreuves sont réparties en deux phases : l’admissibilité et l’admission.

L’admissibilité comporte 3 épreuves.

  • Une épreuve écrite comportant un ou plusieurs cas pratiques permettant d'évaluer les compétences managériales du candidat.
    Durée 2h - note éliminatoire inférieure à 5 sur 20, coef 2.
     
  • Une épreuve écrite consistant en des questions à réponses courtes portant sur les notions en droit pénal et procédure pénale liées à l'activité de la police technique et scientifique, dont le programme figure en annexe de l'arrêté du 10 mars 2022 fixant au titre des années 2022 à 2024 les règles d'organisation générale, la nature et le programme des épreuves du second concours interne d'ingénieur de police technique et scientifique de la police nationale
    Durée 1h - note éliminatoire inférieure à 5 sur 20, coef 1.
     
  • Une série de tests psychotechniques écrits, non notés, permettant de mesurer les aptitudes intellectuelles et le profil psychologique des candidats et d'évaluer des compétences et un potentiel professionnel à exercer une fonction déterminée. Les résultats de ces tests sont communiqués aux membres du jury de l'épreuve d'entretien de la phase d'admission.
    Durée : 2 h 30

Les candidats admissibles devront remettre un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle au service organisateur qui le transmettra au jury pour l'épreuve d'admission.

L’admission comporte une seule épreuve orale.

 Entretien d’évaluation avec les membres du jury permettant d’apprécier :

- les acquis de l'expérience professionnelle du candidat,
- ses compétences dans la spécialité choisie,
- ses connaissances institutionnelles,
- ses motivations et son aptitude, notamment managériale, à exercer les missions d'ingénieur de police technique et scientifique de la police nationale.

Durée totale 40 min (dont 10 min de présentation de l'expérience professionnelle au début) -  note éliminatoire inférieure à 5 sur 20, coef 3.

Pour conduire cet entretien, qui débute par un exposé du candidat d'une durée de 10 minutes au plus portant sur son parcours et son expérience professionnels, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle

La titularisation dans le corps des ingénieurs est subordonnée à l'obtention préalable du permis de conduire des véhicules automobiles (catégorie B) ou d'un titre équivalent délivré par un Etat membre de l'Union européenne.

Inscrivez-vous à une préparation interne au concours en consultant le site intranet de l'académie de police, rubrique "concours et examens".

Formation initiale

Une fois le concours réussi, les lauréats sont nommés et affectés au sein des services de police.

Après leur prise de fonction, une formation obligatoire d’adaptation au premier emploi est dispensé dans une structure de formation de la police nationale.

Cette formation comprend :

  • un tronc commun relatif à l’environnement professionnel qui se déroule à l’école nationale de police (ENP) de Nîmes, de 8 semaines ;
  • un stage en immersion (2 semaines) sur le site d’affectation du stagiaire, juste avant ou juste après le tronc commun : découverte des différents services d’un commissariat de police (de 2 jours à 1 semaine) et des partenaires institutionnels (au choix et en fonction du parcours professionnel). Un programme de ces 2 semaines de stage est établi par le tuteur, désigné par le service d’affectation ;
  • un module d’adaptation au premier poste occupé dans le grade, à l’issue du tronc commun, dont la durée est variable selon la spécialité et l’affectation du stagiaire, qui se déroule sur le site d’Écully (69) ou en laboratoires :
    • identité judiciaire - "PTS base" (2 semaines) ;
    • service d'intervention - "PTS 1" (5 semaines) ;
    • révélations physico-chimiques - "PTS 2" (13 jours) :
    • module complémentaire au "PTS 2" - (1 à 4 jours) ;
    • informatique et traces technologiques (3 semaines) ;
    • module laboratoire (2 semaines).
Tronc communStage en immersionAdaptationTotal formation et stage
8 semaines2 semaines1 à 5 semaines11 à 15 semaines

Date à retenir

Découvrir l'ensemble des recrutement à venir

Calendrier prévisionnel des concours d'ingénieur de police technique et scientifique

Rémunération

En Île-de-France, au 1er janvier 2024, nets/mois
Début de carrière
Fin de carrière
2 714 €
(1er échelon, groupe 1)
5 475€
(échelon 6HEA3 , groupe 1)
En province, au 1er janvier 2024, nets/mois
Début de carrière
Fin de carrière
2 513 €
(1er échelon, groupe 1)
5 124 €
(échelon 6HEA3 , groupe 1)

Recrutement

Résultats des recrutements